• Le site d'Aureille fut occupé dès la plus haute antiquité par les Ligure, les Celtes, les Celto-Ligures et les Romains. Les invasions germaniques désertifièrent le lieu à partir du 5ème siècle.
    Au 12ème siècle le peuplement reprit, mais Aureille fut de nouveau déserté au siècle suivant.
    Il faut attendre le 17ème siècle pour voir le village se repeupler et vivre une vie sans histoire jusqu'en 1970, date à laquelle le village connut un nouvel essor et vit sa population augmenter fortement.
    C'est aujourd'hui un joli petit village d'un peu plus de 1500 habitants.
    Je vous propose de le découvrir en photos.
    Quelques vues en hauteur......
     



    Les maisons, certaines très anciennes......



    La Sartan, cela veut dire la Sorcière......
    La tour de l'horloge, l'ancienne église érigée au 17ème siècle.....

    Le château, bâti à la fin du 12ème/début 13ème siècle, fut assiégé en 1592 et démantelé l'année suivante.....
    Prêts à grimper là-haut? Allez zou, on y va!

    Nous y voilà! Il n'en reste vraiment pas grand-chose!



    Une belle vue du haut de la colline.....



    J'espère que la visite vous a plu!




    25 commentaires
  • Pour la carte de France des paysages de Canelle, je vous propose de découvrir ce joli petit village, tout près de Marseille. Mes ancêtres y étaient implantés aux alentours de 1250.......
    Un peu d'histoire....
    Le site est occupé dès la préhistoire, mais ce n'est qu'au 6ème siècle que l'on a une trace écrite de l'existence, non pas encore d'Allauch, mais d'une partie de son territoire, avec l'installation d'un monastère de femmes cassianistes, Ste Euphémie. C'est vers 972 que le village primitif d'Allauch est fondé par les vicomtes de Marseille, puis, au 12ème siècle le village dépend des chanoines du Chapitre de Marseille. Un château fut construit ente 1141 et 1148, ainsi qu'une église, Notre-Dame du Château, dénommée alors Notre-Dame de Belvézer ou de Beauvoir. Le château fut démantelé en 1594 à la demande des Marseillais, pendant les guerres de religion. La Révolution apporta son lot de vicissitudes habituelles.
    Allauch est maintenant un village très paisible, en pleine expansion, et il est bien loin de ce que j'ai connu enfant et adolescente......
    Quant à l'étymologie d'Allauch, cela viendrait d'alleus en latin allaudium qui signifie "terre exempte de toute redevance", les habitants d'Allauch, s'appellent des Allaudiens et la graphie "Allauchium" n'apparaît dans les textes qu'en 1215, bien après celle d'Allaudium. Une de mes ancêtres, aux alentours de 1250 s'appelait Alasacie ALLAUDIO......
    Assez d'érudition, passons aux photos! Je vous propose de débuter la visite par les petites ruelles, nous monterons ensuite à Notre-Dame du Château....

    Le clocher de l'église d'en bas.....
    Maintenant, commençons l'ascension.....Il faut aller là-haut.....
    Courage, voici le chemin!
    Les ruines du château......

    La poterne, ancienne porte fortifiée du château moyennageux....


    Autrefois, elle abritait une statue de la Madone. La légende conte l'histoire de Janeton, une jeune bergère, pressée de rencontrer le prince charmant : Un jour, elle pria la Bonne Mère d'exaucer sa prière, mais la vierge ne répondît pas. Rouge de colère, Janeton lança des cailloux vers la statue, le 5ème resta coincé, la Madone s'anima et réprimanda Janeton :"tu as envoyé 5 cailloux contre moi, tu attendras 5 ans pour te marier". Aujourd'hui ce monument est le pélerinage des amoureux du pays qui désirent connaître le nombre d'années qui les séparent du mariage. Ils tentent d'y loger des pierres. Chaque coup manqué représente une année d'attente avant le mariage.
    On arrive enfin sur l'esplanade de l'église.....
    Une vue magnifique.....
    Impossible de prendre l'église dans son entier.....
    Montons encore quelques marches......
    Le haut de l'église de l'autre côté.....
    Encore des ruines parmi les pins.....
    Le village, en bas...... Ces tours rondes sont les ruines des moulins.....
    Un superbe panorama du haut de cette colline.....

    Et, après la descente, si vous le désirez, une petite pause gourmande, où vous pourrez déguster li suço-mèu (les suce-miel) et li cacho-dent (les casse-dents), et bien d'autres choses encore!




    A consommer sans modération tellement c'est bon!
    Je ne viendrai pas vous visiter ni aujourd'hui ni ce WE, je ne suis pas là, je vous retrouve lundi! 
    BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS!
















    24 commentaires
  • Même si l'intérieur de l'église ne casse pas trois pattes à un canard, il s'y trouve 2 jolies statues de Jehanne.........




    14 commentaires
  • L'église du 12ème siècle, Sancta Maria de Auricula, a disparu et on ne connaît pas son emplacement originel. Une autre église fut bâtie au 17ème siècle, mais devenue trop petite et insalubre, une nouvelle fut construite au 19ème, c'est l'église actuelle, sous le vocable d'église Notre Dame.     
    Nous allons pour aujourd'hui découvrir l'extérieur.


    Le portail en plein cintre....
    Le tympan décoré de motifs en bas-relief......
    La frise de ce tympan comporte un insolite et amusant détail......
    Qui le trouvera? Allez, je vous donne jusqu'à mardi soir pour le trouver. La première ou le premier qui trouve recevra une jolie carte postale d'Istres.
    Voici l'image d'un peu plus près......
    Côté gauche.....
     Côté droit......






    16 commentaires
  • La nuit tombe sur le port d'Istres..... Les bateaux s'endorment......




    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique