• La France entière est menacée et pas seulement elle, c'est le monde entier qui est concerné par la folie meurtrière et la barbarie........ Il faut s'unir et lutter contre ces jobastres qui veulent nous imposer leurs lois barbares!
    J'ai trouvé ce texte sur Facebook :
    Lettre au terrorisme
    Je t'écris aujourd'hui pour te nommer te pointer du doigt et te dire que tu n'as pas gagné.
    Tu n'as pas gagné car l'idéologie que tu portes chaque jours se meurt un peu plus.
    Tu n'as pas gagné car tes actes ne font qu'entacher chaque fois cette crédibilité que tu recherche tant.
    Tu n'as pas gagné car les horreurs que tu produis ne sont réalisées que par des barbares endoctrinés.
    Tu n'as pas gagné car tu te nourris d'une interprétation faussée d'écrits saints qui n'est propre qu'à toi.
    Tu n'as pas gagné car tu te caches derrière Dieu pour couvrir tes atrocités
    Tu n'as pas gagné car tu veux diviser mais tu nous rassembles
    Tu n'as pas gagné car tu veux apeurer quand tu nous donnes du courage
    Le courage et l'unité de relever la tête et de croire en un lendemain meilleur
    Même blessée et endeuillée la France te fera front, parce que nous sommes une nation fière et forte et que l'horreur ne nous effraie pas, elle nous rassemble, que la différence ne nous handicape pas, mais elle est notre force, que ton acte n'a ni
    religion ni nation ni couleurs, si ce n'est celles que tu vois à présent qui se dressent devant toi ;
    le bleu, le blanc, le rouge.
    Alors à toi terrorisme et à l'ensemble des personnes qui se nourriront directement ou indirectement de tes actes et de tes mots pour encore plus nous diviser, je tiens à te dire qu'aujourd'hui, le 13 Novembre 2015,
                                           Tu as perdu.

    Un français, Les français.
    Sauti Blindet Paris 10 ème, le 13 Novembre 2015



    20 commentaires
  • Tout au bout de l'allée des sarcophages se trouve l'église St Honoral, seule rescapé de l'abbaye......
    A l'endroit de cette église, fut inhumé, selon la tradition, le martyr arlésien St Genest, un greffier qui avait refusé de signer les condamnations à mort, sans doute à l'époque des persécution sous l'empereur Dèce (250 après JC).
    Dans la seconde moitié du 4è siècle, avec l'importance croissante du culte des reliques, la sépulture de St Genest commence à être recherchée pour des inhumations et notamment celle des évêques arlésiens.
    Les fouilles menées dans les années 1930 - 1950 devant l'église St Honorat permettent d'observer cet entassement de tombes de fidèles qui souhaitaient reposer le plus près possible du martyr et profiter de sa sainteté.


    Cet engouement fut tel qu'on a vu des cadavres flotter le long du Rhône, dans de petites barques, munis d'un viatique pour payer leurs obsèques aux Alyscamps........

    L'église en 1797......

    Par cette porte, on entre dans la nef découverte où se trouvent des sarcophages et des enfeux......




    Dans cette nef découverte, une chapelle latérale.....


    Puis l'entrée de l'église proprement dite.....


    L'intérieur.....


    la crypte.... pas de photos, il y faisait bien trop sombre, même avec le flash......
    une chapelle latérale....
    les travaux de rénovation se poursuivent......
    une autre entrée.....
    ..... vue de l'extérieur.....

    Faisons le tour.....

    Vue générale.....

    Détails.....

    Voilà, la visite est terminée.....
    Juste un petit mot pour vous préciser que les plus beaux sarcophages en marbre d'Arles, datant de l'époque paléochrétienne sont aujourd'hui conservés au Musée départemental d'Arles antique.
    Ils représentent la 2ème collection au monde de sarcophages après celle des musées du Vatican à Rome.










    20 commentaires

  • Dans Arles, où sont les Aliscams, 
    Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
    Et clair le temps, 

    Prends garde à la douceur des choses, 
    Lorsque tu sens battre sans cause
    Ton coeur trop lourd,

    Et que se taisent les colombes;
    Parle tout bas, si c'est d'amour,
    Au bord des tombes

    Paul-Jean TOULET  (1867 - 1920)


    Les Alyscamps : les Champs Elysées en provençal.....
    Ce nom s'applique à toute la nécropole qui s'est développée à l'époque romaine le long de la Voie Aurélienne, à l'est de la ville romaine d'Arelate.

    Très vaste, surtout à la fin de l'Antiquité, cette nécropole est aujourd'hui réduite à une allée de sarcophages.


    Ce fut au Moyen-Âge un des plus célèbres cimetières d'Occident. Le site des Alyscamps a été classé Monument Historique en 1913.
    Il se présente sous la forme d'un alignement de tombeaux et d'une partie fouillée de la nécropole paléochrétienne. Le chemin longe les sarcophages qui sont en calcaire local,......





    ........... généralement assez simple et ne portant aucun décor à l'exception d'une sorte d'herminette ou ascia, et d'une équerre avec un fil de plomb.....
    ...... et quelques uns ornés de têtes sculptées.....


    L'allée des Alyscamps s'élargit ensuite jusqu'aux restes de la nécropole paléochrétienne, devant l'église de l'abbaye St Honorat (12ème siècle). Tous les bâtiments de l'abbaye ont été détruits.....

    Au Moyen-Âge ce site comportait de nombreux caveaux, chapelles et monuments funéraires. De ces constructions, peu de vestiges subsistent :
    - à l'entrée du site, l'église St Césaire le Vieux, dont il ne reste que le porche roman, appartenait au premier couvent de femmes créé par l'évêque St Césaire en 512.
    - accolée au porche, l'église St Accurse, bâtie en 1520, en expiation de la mort d'Accurse de la Tour, tué en duel par Antoine de Quiqueran de Beaujeu








    - la maison du garde, située un peu plus loin, a été construite en 1860 par l'architecte arlésien Auguste Véran. Elle évoque une chapelle romane.
    - le monument aux consuls a été construit en 1722 en hommage aux consuls et conseillers municipaux morts pendant la grande peste provençale de 1720 - 1721.


    - la chapelle des Porcelet, qui date du 15ème siècle et qui est la chapelle funéraire de la puissante famille des Porcelet, une des familles les plus anciennes de Provence.

    Dès le Moyen-Âge, le cimetière fut pillé, des sarcophages emportés dans les mas (prononcez bien le "s" à la fin!), pour servir d'abreuvoirs..... Le site des Alyscamps était déjà à moitié abandonné dès le 16ème siècle, époque où il fut endommagé une première fois par le percement du canal de Craponne en 1584.

    Bouleversé pendant la Révolution l'ancienne nécropole sera en partie détruite lors du passage de la voie ferrée du PLM (en vert) à partir de 1842......
    .... puis saccagée par la construction des ateliers de la SNCF au milieu du 19ème siècle
    Vous pouvez bien voir sur cette dernière carte l'immensité qu'avait le site dans l'Antiquité et au début du Moyen-Âge.....
    Suite de la visite une autre fois......
    J'espère pouvoir vous rendre visite cet après-midi, mais on nous annonce de forts orages, et si c'est le cas, je serai forcée de tout débrancher!!












    23 commentaires



  • Lundi je serai de retour, enfin!, sur les blogs! Beaucoup de péripéties cet été, un de mes fils et une de mes filles ont du être opérés, l'un d'une hernie discale en urgence, l'autre d'un ligament pété de la cheville..... Pour elle, c'est pas tout à fait fini, elle a encore les béquilles, donc je m'occupe chez moi puis chez elle, etc, etc........
    Pour moi, on vient de découvrir que j'avais un diabète de type 2, donc non insulino-dépendant. On ne sait pas pourquoi vu que je ne mange pas de sucre, je préfère, et de loin, le salé! Bon, pour le moment, un cachet le midi et on verra dans 3 mois!
    J'espère que vous allez tous bien, j'ai langui de vous...... Et je vous dis

    A LUNDI!!

    27 commentaires
  • Bonjour à toutes et à tous!
    Je mets mon blog en pause, je pense jusqu'à la rentrée. Je suis très fatiguée, je n'arrive pas à me remettre de mes crises de vertiges...... J'attends des jours meilleurs........
    Je vous souhaite de très bonnes vacances, reposez-vous et prenez de belles photos!
    A bientôt!



    28 commentaires