• Pour la carte de France des paysages de Canelle.......
    Les jours se suivent et ne se ressemblent pas! Après la grisaille de dimanche, lundi était un jour radieux, un de ces jours où la lumière semble venir de partout, un jour de grand ciel bleu, de soleil, de mistral, et en plus, il faisait assez bon! Je suis donc partie me promener, même qu'avec le vent, j'étais toute espéloufide*!
    Eygalières est un ravissant petit village accroché à son piton rocheux. Son histoire commence avec l'arrivée des romains qui captent les eaux de ses sources pour les conduire par un aqueduc vers Arles, et lui donnent son nom "Aqualeria", la ramasseuse d'eau.
    Au 12ème siècle, Eygalières est donné par le comte de Provence aux abbesses de l'abbaye de Mollégès. Elles revendent le fief en 1409 à Jean de Louvet, ministre de Charles VII. Par le jeu des successions, Eygalières revient à la famille des Guise-Lorraine. En 1660, Henri de Guise vend les terres aux habitants du village qui symboliseront leur indépendance en édifiant une horloge communale.
    A la Révolution, les cloches des chapelles seront envoyées à Tarascon où elles seront fondues pour en faire des balles pour les armées de la Révolution.
    Eygalières est maintenant squattée par des artistes comme Michel Drucker par exemple ou Charles Aznavour......
    Je vous emmène à sa découverte. Les vieilles maisons d'abord.....






     La tour de l'horloge....


    Les paysages......




    Les amandiers près de la chapelle St Sixte......
    Difficile à croire que ces squelettes décharnés puissent, d'ici un mois tout au plus, crouler sous les fleurs. Et pourtant......

    Dans un prochain article, je vous parlerai des chapelles et de l'église.
    *espéloufide : féminin de espéloufi : ébouriffé, décoiffé


    27 commentaires
  • Reprenons la visite de Glanum là où nous l'avions laissé.....
    Voici le bouleutérion....
    .... les remparts.....
    .... le temple de Valetudo....
    .... des autels votifs dédiés à Hercule.....
    .... les escaliers salyens.....
    Les maisons indigènes.... Cet endroit était le principal  lieu d'habitation à l'époque gauloise....
    La source sacrée....


    La fontaine triomphante.....

    Les thermes.....



    La visite se termine.....




    J'espère vous avoir donné envie de découvrir cet endroit magnifique par vous-même, il vaut vraiment le détour!
    Je pars en WE chez ma soeur, je ne pourrai pas venir chez vous...... Je vous retrouve lundi. 
    BON WEEK-END A TOUTES ET A TOUS!






    18 commentaires
  • Pour la carte de France des paysages de Canelle
    3 périodes pour ce site : gauloise, hellénistique et romaine.
    La fondation de la ville de Glanum remonte au 1er Âge du Fer. Au 2ème siècle avant J.C la ville se développe rapidement. Le peuple des Glaniques appartenait à la confédération des Salyens.
    Dans les derniers temps de l'indépendance, des constructions de type grec, inspirées de Marseille, sont édifiées : maisons à péristyle, temple et même un bouleutérion, ce qui ne concerne en rien le jeu de boules! C'est l'endroit où se réunissait le conseil, une assemblée de citoyens chargés des affaires courantes de la cité.
    Après la défaite des Salyens face aux Romains, la ville intègre des éléments essentiels de l'urbanisme romain : adduction d'eau et égouts. On y érige des temples, des thermes, un forum.
    La source, qui avait été un lieu de culte associé au dieu Glan, continuer à jouer son rôle. Des vétérans des légions venaient y soigner leurs blessures, et Agrippa lui-même vint y faire soigner sa jambe. En remerciement de sa guérison, il fit construire le temple de Valetudo, déesse romaine de la santé.
    La ville connut une période de prospérité jusqu'au jour où les Barbares la saccagèrent. Elle fut alors abandonnée et se pierre servirent à construire la ville de St Rémy de Provence, toute proche.
    Ses vestiges disparurent sous les alluvions s'écoulant des Alpilles voisines. Glanum fut redécouverte au 20ème siècle. Les fouilles commencèrent en 1921 et continuèrent jusqu'en 1970. Depuis, les archéologues y reviennent périodiquement pour d'autres fouilles.
    Le site est coupé en 2 par la route qui mène à St Rémy de Provence, l'arc de triomphe des Antiques en marquait l'entrée nord.
    Une vue en hauteur pour commencer.....





    Le marché

    Le forum
    Le temple géminé, qui servait au culte impérial
     Détails....

    Mes pitchouns, très occupés avec les petits jeux éducatifs proposés aux enfants....
    Quelques vues.....







    Cet article est un peu long, le 2ème sera d'ailleurs aussi long, mais il y a tellement à voir! J'espère ne pas vous avoir ennuyé(e)s.....





    25 commentaires
  •  Pour la carte de France des paysages de Canelle..
    Les Antiques sont situés près de St Rémy de Provence, ils marquaient l'entrée de la ville de Glanum.

    C'est un ensemble constitué d'un arc de triomphe et d'un cénotaphe (monument commémoratif) remarquablement conservé.
    Ce dernier a été édifié dans les années 30/20 avant Jésus-Christ par les frère Sextus, Lucius et Marcus JULIUS en l'honneur de leur père, Caïus et de leur grand-père, ainsi que l'atteste une inscription.

     Le socle est orné de bas-reliefs qui représentent les exploits de chasseur et de guerrier de leur ancêtre.
    Combat de cavalerie :
    Chasse au sanglier :
    Combat d'infanterie :
    Combat contre les Amazones :
    La partie supérieure, l'arc quadrifrons, en forme d'arc de triomphe célèbre le passage de l'âme dans l'au-delà.....
    Détails....

     et le temple rond tout en haut, le tholos, accorde aux ancêtres une dimension héroïque et sacrée.
    L'arc de triomphe date lui, de 20/30 après Jésus-Christ, il est en moins bon état, il lui manque toute la partie supérieure. Voilà à quoi il ressemblait....
    Le voilà maintenant....
     La voûte est ornée de 110 caissons hexagonaux en forme de nids d'abeille.
     De chaque côté de l'arc, des Victoires mutilées, qui tiennent des insignes militaires et des couronnes de laurier.

    Des bas-reliefs qui représentent des couples de Gaulois vaincus....

    Pour la prochaine carte de France, je vous emmènerai à Glanum
     

    28 commentaires
  • Pour la communauté de Canelle, la carte de France des paysages......
    Le 26 août 2012, un incendie, attisé par un fort mistral, s'est déclaré sur la commune d'Orgon. Cet incendie a mobilisé 900 pompiers, 7 canadairs et 2 hélicoptères bombardiers d'eau. Au total, plus de 900 ha de colline ravagées par les flammes...... Certains agriculteurs ont perdu toute leur exploitation, la végétation mettra des années à repousser, un vrai désastre!

    Photos prises sur une petite route entre Orgon et Eyguières.
    Avant.....


     Après.....



     Le feu a été maîtrisé entre 2 collines et certaines vignes ont pu ainsi être épargnées....


    La DDE est déjà passée pour abattre les cadavres calcinés des arbres le long de la route, l'odeur de brûlé est encore très forte, un paysage de désolation.......














    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique